Maîtrise de la prolifération microbiologique d’un économiseur d’eau Préval

L’impact de la mise en place du mousseur argent (item code n°2200) au niveau d’un point de distribution (robinet) sur la qualité microbiologique de l’eau ainsi que sur la formation d’un film bactérien a été testé au cours d’un essai comparatif réalisé après une période de simulation d’utilisation de 24 jours.

Description de l’essai
Utilisation d’une rampe d’essai spécialement conçue à cet effet (Figure 1)
· Dérivation du réseau d’eau froide sanitaire
· Possibilité d’isoler chaque point de prélèvement (Figure 3)
Comparaison de 4 points de distribution installés en parallèle
· Un point de distribution équipé d’un brise-jet
· Un point de distribution équipé d’un mousseur en plastique
· Un point de distribution équipé d’un mousseur en cuivre (item code n° 2012) (Figure 2
· Un point de distribution équipé d’un mousseur en argent (item code n° 2200)

A noter : la conception des mousseurs cuivre et argent est identique à l’exception de la nature des constituants.
Simulation d’utilisation des points de distribution sur une période de 24 jours. Ouverture quotidienne à débit maximal pendant 5 minutes.

Analyses microbiologiques dans l’eau et à la surface des mousseurs au 24ème jour
· Dénombrement des flores aérobies revivifiables à 22°C et 36°C sur les prélèvements 1er jet
· Dénombrement des flores aérobies revivifiables à 22°C et 36°C présente à la surface des équipements

voir les résultats sur le doc en pièce jointe en cliquant ici

Laboratoire d’Etudes et d’Expertises d’IPL santé environnement durables Est
date source / RevO 30-03/10

Conclusions
Dans le cadre de cette évaluation ponctuelle sur une rampe d’essai pilote (une seule condition testée sans réplicats), il apparaît que l’utilisation d’un mousseur « argent » pourrait contribuer à limiter la prolifération bactériologique au niveau du point de distribution pendant les phases de stagnation.
Ces éléments nécessitent toutefois d’être confirmés par la réalisation d’essais complémentaires dans d’autres conditions (autres types d’eaux, durée de l’essai, fréquence d’utilisation,…).